Interviewes

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Interviewes

Message par San Maurici Fight Club le Mar 3 Mai - 13:03

Trés bon dimanche et un des seuls dont on a l'impression qui se rend vraiment compte de la situation et qui met l'intensité que ce genre de match mérite et demande, Grande Reto !!!
avatar
San Maurici Fight Club

Nombre de messages : 147
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Edoardo Garrone

Message par Fragolinho le Mer 1 Juin - 13:09

Edoardo Garrone, vice presidente vicario della Sampdoria, ripercorre l’annata maledetta blucerchiata e quello che sarà il progetto futuro senza nascondersi sugli spinosi casi “Cassano” e “Pazzini”. Ecco le sue verità nel lungo colloquio andato in scena questa sera su Primocanalesport.

Serie B. “E’ stato un anno allucinante, un conto è andare in B un altro è andarci come ci siamo andati noi. Sappiamo quali sono le cause, dopo il Palermo ho preferito prendermi io tutte le responsabilità perché è giusto che chi guida un’azienda non faccia il classico scarica barile. Undici giorni fa la mia famiglia ha scelto me per un nuovo ciclo. Adesso dimentichiamo il passato e concentriamoci subito il futuro, questo è l’impegno mio e della mia famiglia. Dobbiamo cancellare una profonda ferita inferta al pubblico e a tutti i collaboratori della Sampdoria che hanno pianto per la loro società e la loro bandiera.”

Ciclo blucerchiato. “Il ciclo è finito un anno e mezzo fa, il mio impegno è farne ripartire un altro. L’obbiettivo primario è tornare in A nel prossimo campionato, creando una Samp solida e forte per il futuro. Ci metterò tutta la mia passione, anche se dovrò stare molto attento a non farmi trascinare dalla mia fede blucerchiata”.



Tifosi. “Voglio impostare un lavoro creando un continuo colloquio con i tifosi per avvicinare di più la società a loro. Il loro affetto sarà per noi importantissimo soprattutto in questo anno di Serie B.”

L’estate della Champions. “La squadra titolare era sufficientemente attrezzata. L’errore è stato non pensare ai rincalzi giusti, abbiamo avuto una panchina corta per giocare coppa e campionato almeno fino a gennaio. La squadra base è uscita dai preliminari con tanta sfortuna. Con il senno di poi è stato sbagliato non investire su Storari, le sue parate e il suo entusiasmo sono mancati. Curci non è stato all’altezza.”



La società. “Gasparin è andato via perché scavalcava le funzioni di altri. Voleva fare tutto lui invece di delegare a chi di dovere, incentrava su di sé troppe cose e secondo mio padre questo non poteva funzionare. A quel punto si è creato un vuoto che le seconde linee non sono colmare. Per questo adesso abbiamo deciso di dare un’ assetto molto chiaro. Io sarò vice presidente operativo alla Galliani, gestendo finanze, comunicazioni, marketing, organizzazione e settore sportivo. Definiremo piani e obiettivi per tornare in A subito lavorando al meglio ognuno nel proprio ruolo.”

Marotta e Cassano. “Mio padre è rimasto molto male dalla rottura con Marotta. Era molto bruciato da questa vicenda e ha voluto velocemente ripartire scegliendo Gasparin. La rottura con Marotta è nata quando lui ha capito che Cassano non era più gestibile e aveva chiuso l’affare con la Fiorentina. Mio padre ha deciso di bloccare tutto ma a quel punto è partita la vendetta di Cassano che ha fatto di tutto per convincere mio padre che Marotta complottava contro di lui. La situazione non era quella ma ormai il rapporto era deteriorato e Marotta ha deciso di andare via.”

Pazzini. “Io lo considero un professionista e una persona molto seria nonchè un grande campione. Finita l’avventura Champions aveva la possibilità di fare carriera in una grande. Quando è arrivata l’Inter Pazzini ha chiesto di esser ceduto pur essendo legatissimo alla Sampdoria. L’errore vero è stato non sostituirlo adeguatamente.”

Sensibile. “E’stato scelto un direttore sportivo giovane ma con grandissime motivazioni, che vede la Sampdoria come un punto d’arrivo, che (parole sue) preferisce noi a molte squadre di A, conosce benissimo campionato e mercato di Serie B. Credo sia la scelta giusta.”

Garrone e la Sampdoria. “Ho sentito dire che addirittura avevamo un piano per la Serie B in modo tale da liquidare la società. Niente di vero ovviamente. Se avessimo avuto l’obbiettivo di disimpegnarci o peggio ancora di vendere, avremmo preso un manager per farlo, il mio impegno in prima persona dimostra da sé che abbiamo voglia di ricostruire da capo un nuovo ciclo.”

Cavasin. “Non è vero che è stato preso perché costava meno. Forse Di Carlo andava cambiato. La Samp voleva un traghettatore ma in quel momento non c’erano molte alternative oltre a Cavasin, purtroppo non ha funzionato ma non me la sento di dare le responsabilità della retrocessione al mister. Ognuno ha avuto la sua parte. Io ho cercato di stare vicino alla squadra anche andando in ritiro, vedevo Cavasin determinato ma non vedevo la stessa luce della determinazione nei calciatori. Apparentemente erano tranquilli ma avevano paura, nella testa erano già retrocessi.”

Atzori. “Abbiamo valutato 4-5 allenatori di cui alcuni di Serie A. E’ stato scelto Atzori perché è un professionista serio, profondo conoscitore della categoria come Sensibile, che vede la Sampdoria in termini di prospettiva meglio di altre società di Serie A. Ha trascinato la Reggina in un campionato di vertice, inaspettatamente, mostrando un gioco brillante. E’ vero che vogliamo tornare in Serie A subito ma io credo che sia importante anche andare allo stadio e vedere un gioco divertente.”

Palombo. “Non c’è fretta di incontrarlo, è così legato alla Samp che il discorso non è complicato. La nostra intenzione non è quella di cederlo. Prima devo avere a tempo pieno Sensibile e Atzori a Genova, non mi sembra giusto parlare con i giocatori sedna di loro. Bisognerà veder se c’è quel fuoco e quella determinazione che penso avrà nel rimettersi in discussione. Se avrà questa determinazione rimarrà alla Samp. Se lui riterrà legittimamente di andare via potrà partire, se no resterà. Non è assolutamente una questione di soldi. Il mercato della Samp dovrà essere molto vivace sia in uscita che in entrata per creare una squadra totalmente motivata andando. Rimarrà solo chi ha voglia di riscattarsi, non sarà una questione di soldi per nessuno.”

Mercato. “Non sono in grado di fare nessun nome per il futuro. In questi anni la Sampdoria ha ottenuto buoni risultati con la politica del cambio meno possibile. Così dai garanzie sulla continuità, però cambiare di più fa sognare le persone. Vorrei non cambiare troppo ma fare più turn over per ricreare maggiore curiosità, questa è la mia idea.Bisognerà lavorare tanto sia in attacco che in difesa”

Lacrime e Sfottò. “Le lacrime dei tifosi mi ha dato una sferzata decisamente maggiore le lacrime dei tifosi blucerchiati che gli striscioni di sfottò. Quest’ultimi hanno fatto più male ai tifosi che a noi. Però fa parte del gioco ed è la cosa bella del calcio”.

Budget. “La famiglia ha già messo a disposizione le risorse giuste per la Sampdoria. In generale preferirò parlare il meno possibile di soldi.”

Il tifoso Garrone. “Terrei solamente un terzo della rosa, credo che il mercato in uscita e in entrata sarà importante. Non dico chi perché ognuno ha le sue idee.”

Stadio. “E’ un problema non solo di Genova. Gli impianti gestiti dai Comuni non sono adatti né per gli sponsor né per i tifosi. L’idea di fare un nuovo stadio era quella di capitalizzare a favore della società una struttura polifunzionale. La soluzione migliore secondo mio padre è quella vicino all’aeroporto, ma questa è una città che non cambierà mai. Crediamo che il nuovo stadio sia un’opportunità importante per essere forte e competitiva.”

Poli. “Vale lo stesso discorso fatto per Palombo. E’ un patrimonio anche in prospettiva della società. Ha grandi margini di miglioramento. A me piace da pazzi, forse quest’anno non è stato valorizzato al meglio. Dentro di me ero molto critico con Di Carlo perché non lo faceva giocare dall’inizio.”

Fiducia. “Spero di aver trasmesso ai sampdoriani la fiducia di cui hanno bisogno. Per non illudere nessuno ora dobbiamo passare ai fatti. Chiedo che non ci siano pregiudizi, capisco le arrabbiature che ci stanno tutte, ma credo che lavorare in un ambiente sereno renda le cose più facile a chi vuole ripartire. Ovviamente questa fiducia non deve essere a scatola chiusa ma deve seguire a dei fatti.

Fragolinho

Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Edoardo Garrone "l'ambitieux"...

Message par luiguntu le Jeu 2 Juin - 7:21

Et bien, préparons-nous à un long calvaire alors....
avatar
luiguntu

Nombre de messages : 18
Age : 44
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par rafio le Jeu 2 Juin - 17:31

:maad:
avatar
rafio

Nombre de messages : 898
Age : 44
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Interview - Massimo Maccarone

Message par schuminator le Ven 22 Juil - 21:21

Maccarone veut démontrer ce qu’il vaut

Intéressante interview de Massimo Maccarone accordée au site officiel de la Sampdoria. En voici les grandes lignes.


On lui demande tout d’abord ce qu’il a ressenti au moment d’ouvrir son compteur but sur penalty contre les Monti Pallidi « Le penalty ? Dans une carrière, il est normal d’en manquer et sincèrement au moment de la frapper je n’ai pas pensé à celui raté face à Parma (un penalty qui aurait permis à la Samp d’arracher un point aux parmesans alors que la crise n’était pas encore totale l’an dernier). Il est juste de ne pas oublier le passer mais il est également juste de penser au présent et au futur. Notre futur doit être de ramener la Sampdoria en Serie A et de construire une grande Sampdoria. Et le comportement de nos tifosi durant ce match amical m’a beaucoup plu car leur aide, d’aujourd’hui jusqu’au mois de mai, sera fondamentale ».

Sur ses performances depuis son arrivées à Gênes : « Je sais que je n’ai pas été bon et j’en suis désolé. Je comprends les supporters et je débute cette nouvelle saison en demandant pardon aux supporters qui je pense comprennent que les erreurs ont été de tout le monde, de moi également. J’ai réalisé les quatre mois les plus mauvais depuis que je joue au foot. Physiquement mais surtout mentalement j’ai eu de nombreux problèmes. Je n’avais pas la tête à 100% au foot et je n’ai pas été au niveau. Maintenant, je suis ici et j’en suis content, j’avais la possibilité d’aller ailleurs, de rester en Serie A mais j’ai voulu rester parce que ça m’énervait de quitter un grand club comme la Sampdoria sans avoir démontré ma vrai niveau ».

Sur son comportement sur le terrain : « Je suis quelqu’un de réservé, je ne parle pas beaucoup, je préfère faire parler le terrain. L’an dernier, je l’ai peu fait, mais je suis sûr que ça va changer cette saison. Depuis que je joue, je n’ai jamais eu aucun souci avec aucune tifoseria de mon équipe, les tifosi avaient toujours apprécié ma façon de me battre sur le terrain. Mais c’est le foot qui est comme ça…en janvier, tout le monde me voulait et quelques mois plus tard, tout le monde est là à dire que je n’ai pas le niveau pour évoluer en Serie B. Bien sûr, ça fait mal mais c’est aussi pour ça que je veux montrer mon vrai niveau ».

On retiendra également les paroles d’Angelo Palombo, Capitaine et « Bandiera » du club blucerchiato au cours de ce début de préparation estivale au sujet de Massimo Maccarone : « Massimo peut être un joueur important pour la Serie B, sa situation n’est pas facile, je ne le cache pas mais il est motivé, autant que tous ses équipiers, il a envie de se racheter. Je lui ai parlé, il est déçu car il n’a pas réussi à donner ce qu’il aurait voulu mais je pense qu’il peut être utile pour l’objectif que nous tout, l’équipe, les dirigeants et supporters avons ».

Enfin, un dernier mot et non des moindres…on apprenait hier soir le décès d’Andrea Maccarone, père de Massimo, au terme d’une longue maladie qui, n’en doutons pas, aura pesé sur le mental et rendement du joueur. Il existe en effet des choses bien plus importantes qu’un match de foot dans la vie… Les plus sincères condoléances à Massimo et à sa famille de la part de toute la rédaction de TifoSamp.
http://www.tifosamp.com/fr/news/48-article/263-maccarone-veut-demontrer-ce-quil-vaut

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[Sergio Romero] Présentation

Message par schuminator le Mer 24 Aoû - 17:32

Romero se présente à la presse

Première conférence de presse pour le nouveau gardien de but de la Sampdoria, Sergio Romero. En voici quelques extraits diffusés sur le site officiel des blucerchiati :
« La Sampdoria est une étape importante de ma carrière, je suis très heureux d’être ici. Descendre en division 2, ça arrive, ça fait partie du football mais, pour moi, la Serie B est quelque chose de momentané. Arriver à la Sampdoria est une vraie progression pour moi, c’est un grand club qui veut remonter immédiatement en Serie A. J’avais envie de venir en Italie et être appelé par la Président du club ainsi que le directeur sportif, c’est une sorte de triomphe. Je suis très confiant ».

Sur son arrivée : « Je ne sais pas si mon arrivée fait de l’équipe un effectif meilleur, le meilleur de Serie B, c’est seulement le terrain qui le démontrera, comme toujours. La Serie B est un long championnat, difficile, il y a de nombreuses équipes ambitieuses mais à la Sampdoria il y a beaucoup de qualité, des joueurs internationaux et cela peut être un facteur important sur la durée du championnat ».

Sur la saison à venir et le rôle qu’il compte tenir : « Je suis conscient du rôle qui m’attend au sein de l’effectif. Ma mission sera celle de donner confiance à mes équipiers de telle sorte que la défense soit ordonnée et que les autres joueurs puissent jouer de manière sereine, en sachant que moi, dans les buts, je suis tranquille, serein. Si je jouerai contre Padova (Demain soir à 20h45 au Luigi Ferraris pour l’ouverture de la Serie B) ? Physiquement, je suis au point, je n’ai ressenti aucune douleur ou problème durant l’entrainement. Je me sens prêt : j’ai envie de défendre les buts de la Sampdoria ».

Sur son caractère : « On dit de moi que j’ai deux faces : d’un côté, un bon gars et bon père de famille en-dehors du terrain et de l’autre côté que je suis un méchant une fois que je suis sur le terrain. Mais ce n’est pas comme ça, je peux sembler arrogant par ma façon de jouer, de porter le ballon mais en fait, je suis juste un joueur qui a confiance en lui et qui a envie de gagner et qui montre ses émotions aussi bien quand il gagne que quand il perd en ne cachant pas ma déception ».

Pourquoi l’Italie ? « Une des raisons qui m’ont poussé à venir à la Sampdoria est la présence en Italie de très grands numéros 1. Je pense à Julio Cesar, à Gigi Buffon ou même Storari. Ici on fait beaucoup travailler les gardiens et j’espère ainsi avoir une très bonne expérience. Pour moi c’est important de progresser et si je vais bien, je peux donner le maximum pour l’équipe. Il y a deux ans, le Genoa m’avait contacté mais j’ai refusé parce qu’alors je me trouvais bien en Hollande avec ma famille. Il y a deux semaines, on m’a parlé de la Sampdoria et j’ai directement accepté malgré la Serie B, je sais qu’ici des joueurs comme Morales ou Veron ont évolué et j’espère que dans le futur, les gens ici se rappelleront de moi ».
http://www.tifosamp.com/fr/news/48-article/272-romero-se-presente-a-la-presse

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

interview Palombo du 25/11

Message par jm le Ven 25 Nov - 11:52

paru dans la Gazzetta dello sport de ce jour:
avatar
jm

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Ven 25 Nov - 17:04

Merci pour le scan!

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par sampdoriani le Sam 26 Nov - 10:10

Palombo a écrit:abbiamo una rosa che potrebe anche competere in A
Angelo, Angelo, Angelo... si vous continuez d'avoir ça en tête, ça ne pourra que nuire à votre travail. Quand on compare les buts marqués par Samp côté manière, il n'y a pas photo avec des clubs comme le Torino ou Sassuolo par exemple. J'aimerais bien voir, si on ne monte pas en A, combien de joueurs de la Samp vont être débauchés par des clubs de A.

edit : une équipe qui a le niveau de série A mais qui n'est pas capable de battre à domicile le 19ème de série B ? Un tel manque de lucidité de la part du capitaine ne peut qu'augurer le pire !

_________________
Il cielo e sempre piu blu
avatar
sampdoriani
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1111
Age : 43
Date d'inscription : 19/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Maxi Lopez] Interviewes

Message par schuminator le Sam 14 Juil - 18:09

Maxi Lòpez heureux de son arrivée à la Samp

Quelques instants après la visite médicale qui officialise son arrivée à la Sampdoria, Maxi Lòpez a répondu à quelques questions pour le site officiel du club, assurant « je suis heureux d’arriver dans un club important, qui a de grandes ambitions. Je suis très heureux de faire mes premiers pas dans cette ville ».

Sur ce qui l’a décidé à rejoindre l’équipe blucerchiata :
« Lorsque tu est tant désiré par une équipe comme la Samp, un club si prestigieux, il devient dur de refuser. Les dirigeants ont démontré qu’ils me voulaient et pour moi cela a été l’élément déterminant. Le projet est sérieux, il y a tout pour bien faire. Je suis confiant ».

Sur Ciro Ferrara, son futur entraineur, et la volonté de se dernier d’évoluer avec trois attaquants :
Ce schéma correspond bien à mon type de jeu. Plus qu’un buteur, je suis un point d’appui par ma façon de jouer et mes caractéristiques physiques. Je ferai en sorte d’être prêt tout de suite et de m’habituer rapidement à ce que veut l’entraineur, a son système de jeu. Je suis disponible à 100% ».

Sur ses futurs équipiers argentins (Romero, Juan Antonio, Icardi et peut-être Tissone) :
« Ce sont de super joueurs qui représentent le pays. Un peu comme Ortega et Veròn. J’ai eu la chance de jouer avec Ariel du temps de River, Sebastiàn j’ai joué face à lui. Ils ont été de grands champions et j’espère de faire aussi bien qu’eux ici ».

Sur le n°10 qu’il endossera :
« Je sais que le numéro 10 est un numéro très important, encore plus ici. J’ai voulu prendre cette responsabilité. Ce maillot, à Gênes, a été porté par Pazzini, par Mancini, par des joueurs importants. Je ferai du mieux possible pour respecter ce maillot et je ferai tout ce que je peux pour offrir du bonheur à tout ce club qui le mérite. Quant au numéro 10, nous autres argentins avons eu la chance d’avoir le plus grand de tous, Maradona ».

Un dernier mot ?
« J’ai une énorme envie de jouer, de me mettre en valeur, de faire partie d’un collectif et de rendre heureux les tifosi. J’ai eu la chance de jouer avec Cassano, lequel m’a toujours parlé avec énormément de bien de la Samp, me disant souvent qu’il aimerait y jouer à nouveau un jour ».


http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/315-maxi-lopez-heureux-de-son-arrivee-a-la-samp

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[interviewes] Ciro Ferrara

Message par schuminator le Dim 15 Juil - 20:56

Ciro Ferrara lance le Ritiro!

Petit tour d’horizon de Ciro Ferrara au moment de vraiment débuter la saison. Le néo entraineur blucerchiato répond à de nombreuses questions sans oublier d’évoquer l’accueil des tifosi cet après-midi. « J’ai vu beaucoup d’enfants, énormément de drapeaux de la Samp. C’est vraiment un bel accueil. Ça fait plaisir mais cet enthousiasme est le fruit du travail des personnes ayant œuvré à la promotion en Serie A. En ce qui me concerne, je ferai en sorte de donner à cette tifoseria, que j’ai toujours estimé même en tant qu’adversaire, le plus de satisfactions possibles ».

Sur son arrivée à la Samp après ses expériences à la Juve et comme sélectionneur :
« A la Juventus, on a parlé de mon inexpérience. Ça ne s’est pas terminé de la manière dont je le souhaitais. Mais, même si ce n’est pas beau de le dire, ceux qui sont venus après moi, Conte mis à part, n’ont pas fait mieux. Aujourd’hui, j’ai plus de certitudes mais chaque expérience m’a permis d’apprendre. Je crois aujourd’hui que je suis prêt à entrainer un club aussi prestigieux que la Samp. Je l’ai dit lors de ma présentation, je pense être arrivé dans le club idéal pour bien travailler ».

Sur son équipe, promue en Serie A :
« Le fait que les adversaires respectent la Sampdoria et l’histoire de ce club nous fait plaisir. La Serie A est la maison de la Sampdoria. Nous devrons être bons, aussi bien nous sur le terrain que les tifosi dans les tribunes. Nous ne devons pas oublier le chemin difficile parcouru afin de remonter. Nous viserons le maintien, en essayant d’offrir un football qui soit divertissant pour nos tifosi, en profitant au mieux des qualités individuelles des joueurs que j’aurai à disposition ».

Sur la présence de jeunes joueurs dans l’effectif blucerchiato :
« Une équipe ne peut pas être composée uniquement de jeunes joueurs. Les jeunes qui le méritent doivent faire partie du groupe, entrer dans le groupe professionnel de manière graduelle. L’âge moyen est faible à la Sampdoria, donc les Soriano, Obiang, Krsticic sont important et trouveront certainement du temps de jeu ».

Sur ce qu’il attend de ce stage :
« C’est une période de grosses charges physiques. Même les joueurs de rencontres amicales, nous effectuerons des tests physiques le matin. Certains joueurs seront en forme plus tôt que d’autres mais c’est dans la logique des choses. Cette saison, il n’y aura pas de coupes, nous aurons donc la possibilité de travailler la semaine afin d’avoir une bonne condition physique durant toute la saison ».
http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/320-ciro-ferrara-lance-le-ritiro

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Lun 23 Juil - 15:15

Edoardo Garrone fait le point sur la Sampdoria

Edoardo Garrone, vice président de la Sampdoria, s’est vu consacrer une interview d’une page dans la Gazzetta dello Sport du jour. Retrouvez sur TifoSamp les grandes lignes de cet entretien.

Sur l’année écoulée :

« Obtenir la promotion en Serie A a été beaucoup plus difficile que ce que nous pensions. La nuit de Varese (finale retour des play-offs) nous a offert une émotion énorme, surtout par rapport au chemin parcouru pour arriver à ce résultat là. Aujourd’hui, nous travaillons afin de mettre en place une Sampdoria solide. Je me sens bien plus tranquille qu’il y a un an. En Serie B, nous avons eu dix-sept mille abonnés et presque vingt-et-un mille spectateurs de moyenne à domicile. Les tifosi nous ont toujours poussé à nous améliorer, ils ont protesté à raison parfois, mais ils ont toujours été là. Il y a une grande cohésion entre le club, l’équipe, les tifosi…une grande cohésion amène de grands résultats ».

Sur la descente en Serie B :
« Les conséquences de la descente d’un point de vue moral et économique ont été telles que nous ne pouvons pas nous permettre de retourner en Serie B. Ce n’est pas une promesse, c’est une nécessité. Je pense que cette saison, en Serie A, la lutte sera acharnée en bas et au milieu du classement. Il faut rester avec les pieds sur terre : l’objectif est un maintien serein ».

Sur le futur du club :
« Il faut attendre que la loi sur les stades passent. Pouvoir construire des équipements dont nous serons propriétaires sera fondamental afin de rester compétitifs. Nous voulons agrandir Bogliasco (centre d’entrainement de la Sampdoria). Si ce n’est pas possible, nous devrons donc regarder ailleurs ».

Sur le groupe de joueurs :
« La descente a mis en avant qu’il nous manquait quelque chose, le groupe n’avait pas la grinta adéquate afin de gérer au mieux la seconde partie de saison après les différents épisodes du début de saison, sans oublier l’exclusion de Cassano. Il y avait un tel manque de caractère que l’an dernier nous avons fait l’erreur de sous-estimer ce problème au moment de débuter la Serie B. Le mercato de janvier nous a permis d’amener des joueurs de caractère au détriment de ceux qui nous ont quitté et ne se sont pas montrés à la hauteur ».

Sur le mercato :
« A l’heure actuelle, notre priorité est de vendre les joueurs sur lesquels nous ne comptons pas. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir trente-cinq joueurs sous contrat le 1er septembre à la clôture du mercato. Nous avons racheté Eder et Renan. Ce dernier nous a coûté plus de trois millions d’euros mais selon moi ce sera une belle surprise cette saison. Ensuite est arrivé Maxi Lopez. Nous sommes en train de construire la Sampdoria de demain. Ne pas conserver Iachini a été un choix difficile, surtout humainement, mais cela s’explique par le fait qu’il nous fallait quelqu’un de plus adapté au projet que nous souhaitons mettre en place ».

Sur Cassano :
« L’histoire de son retour, j’en suis convaincu, sera un des tubes de l’été et probablement des mois suivants… ».

Sur le présumé Derby Samp-Genoa arrangé :
« Le dernier derby a été le pire de ma vie : pour le mal qu’il m’a fait et la souffrance qu’il a procurée à moi, à mon père et à tous les amoureux de la Samp. Ça a été encore pire que le derby concédé avec un triplé de Milito. Nous jouions notre maintien en Serie A et avec cette défaite, nous étions quasi condamnés à la Serie B. Je préfère ne plus jamais en parler ».

Sur le Calcioscommesse en général :
« Notre position ne change pas : la Samp n’a aucune responsabilité dans ces évènements et je souhaite que nous joueurs soient mis hors de cause des différentes procédures en cours. Si quelqu’un s’égare ou s’est égaré, nous serons inflexibles. Et s’il devait y avoir d’autres clubs qui, pas des comportements déloyaux, devaient être condamnés, nous ferions valoir nos droits ».
http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/327-edoardo-garrone-fait-le-point-sur-la-sampdoria

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par Oban... le Lun 23 Juil - 21:41

Bonne interview lue aujourd'hui, très intéressante à suivre, une bonne surprise de la retrouver ici ce soir après l'avoir parcouru en Italien plus tôt dans la journée. ::):

Super l'actualisation fréquente du site. :love:




avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Interviewes] Pasquale Sensibile

Message par schuminator le Ven 27 Juil - 19:24

Pasquale Sensibile évoque le mercato de la Sampdoria

Pasquale Sensibile est revenu sur le mercato blucerchiato à l’issue de la victoire des génois face à Savona en match amical aujourd’hui à Bardonecchia : « Le mercato continue à être fermé mais cela ne regarde pas que la Sampdoria mais un peu toutes les équipes. Selon moi, d’ici à la fin du mercato, certains de nos joueurs qui s’entrainent actuellement à Bogliasco réussiront à trouver un nouveau club. Cela nous aiderait afin d’avoir une marge de manœuvre pour voir si le groupe qui était à Bardonecchia doit être renforcé ou non ».

Sur Poli :
« Ce matin il y a eu une communication téléphonique avec la Juventus et nous avons besoin de quatre ou cinq jours pour savoir si cela se concrétise ou non. Mais Andrea Poli est à Bardonecchia avec nous depuis quarante-huit heures et il est donc à considérer comme un joueur blucerchiato et il sera traité comme tel ».

La Sampdoria sera-t-elle renforcée ?
« Donner un nombre de renforts d’ici la fin du mercato serait une erreur parce que si je dis « deux renforts » et que nous n’en faisons qu’un ou au contraire quatre, ça n’aura aucun sens. L’important est qu’il y ait une bonne collaboration entre l’entraineur et nous car vous savez tous que l’entraineur a un schéma de jeu bien défini qu’il compte adopter. A nous donc de trouver des joueurs avec des caractéristiques adaptées à ses demandes. Je pense que notre ligne de milieux de terrain est suffisante, complémentaire. Devant, il nous manque des ailiers alors que derrière, on a différentes options, des joueurs capables de jouer à différents postes comme Mustafi ou Costa. Donc, disons que derrière et au milieu, on est plutôt satisfaits. Mais au niveau des ailiers spécifiques, à l’heure actuelle on n’en n’a pas puisque Juan Antonio a dû freiner sa préparation suite à sa fracture du nez et que les autres joueurs comme Eder, Krsticic ou Corazza jouent à ce poste même s’ils ne sont pas des vrais ailiers ».
http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/337-pasquale-sensibile-evoque-le-mercato-de-la-sampdoria

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[Interviewes] Tommaso Berni

Message par schuminator le Lun 10 Sep - 16:39

Tommaso Berni : « Prêt à remplacer Romero ! »

Profitant du départ de Sergio Romero en Argentine afin d’évoluer avec l’Albiceleste pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2014 au Brésil, Tommaso Berni a pris place dans les buts lors du match amical organisé contre Parma samedi. Mieux encore, le nouveau numéro 2 du club au poste de gardien de but devrait prendre la place de titulaire contre la Pescara dimanche, Romero restant au chevet de sa femme sur le point de donner naissance à son second enfant. L’occasion pour l’ancien portier de Braga de faire part de son immense joie à l’heure d’étrenner pour la première fois en match officiel le maillot de la Sampdoria. Et pour nous, de découvrir un homme ô combien sympathique.

« Quand Sergio Romero est parti, il nous a tous souhaité bonne chance pour le match contre Pescara. Nous allons faire le maximum pour lui donner satisfaction à distance. Pour ma part, je suis heureux parce que je suis resté 90 minutes sur la pelouse contre Parma, chose qui ne m’était pas arrivée depuis plusieurs mois. J’ai ainsi eu l’occasion de faire quelques interventions. Or, comme tout le monde le sait, plus on joue, et plus les conditions de réussites mais également les sensations sont meilleures ».

A propos de sa prestation : « Il y a eu quelques petites imperfections, mais cela fait aussi partie du match. J’ai été un peu déçu, mais aussi désolé sur le but de Fideleff, parce que je le vois hors-jeu. J’ai touché le ballon, mais je n’ai pas été capable de le dévier au dessus de la barre. Mais bon, il est certain que cette partie amicale m’a grandement servi en vue du match contre Pescara dimanche ».

Sur ces précédentes saisons et son état d'esprit actuel : « J’ai simplement envie de jouer, le plus possible. La concurrence à la Sampdoria est très élevée. Mais ce que je dois avant tout faire, c’est mettre Ferrara dans l’embarras en profitant de toutes les occasions qui s’offriront à moi. J’espère qu’elles seront nombreuses ».

Le match contre la Pescara ? « Je m’entraîne avec la même volonté que d’habitude, avec le même désir d’entrer sur le terrain pour donner le maximum pour mes couleurs mais aussi pour donner confiance à toute l’équipe. Nous avons un groupe extraordinaire, je le savais avant de venir, j’en ai maintenant la certitude ».

Espérons, après sa bonne partie contre Parma, que les débuts en match officiel de Berni seront réussis.
:samp: In Bocca al Lupo Tommaso ! :samp:

http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/391-tommaso-berni-l-pret-a-remplacer-romero-r

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[INTERVIEW] Pasquale Sensibile Directeur Sportif

Message par Oban... le Mer 12 Sep - 22:07

PASQUALE SENSIBILE SE CONFIE
Mercredi, 12 Septembre 2012 22:51

Pasquale Sensibile, directeur sportif du club blucerchiato, s’est aujourd’hui longuement confié dans le quotidien La Gazzetta Mercantile. L’homme qui devrait prochainement voir son contrat renouvelé par le club, en a profité pour effectuer une large revue des sujets ayant agité l’actualité de la Sampdoria ces derniers mois, et est notamment revenu sur les raisons de la non-venue de Rafael Benitez cet été. Morceaux choisis.

Ses espoirs pour cette saison :

« J’espère un maintien obtenu avec brio. Cela ne doit pas nous monter à la tête, mais nous avons réussi un bon début de saison. Dans le football, au-delà tout le reste, ce qui commande, c’est le résultat. A Bardonecchia nous avons réuni l’équipe afin de leur dire que notre objectif prioritaire était de décrocher le plus rapidement possible ces 40 points, ensuite nous verrons. Nous ne voulons pas nous disperser. Et pour ça, il ne s’agit pas de se concentrer uniquement sur le match le weekend, c’est toute la semaine de travail au préalable qui doit être sérieuse ».

La façon dont il a vécu la saison 2011-2012 :

« L’an dernier, le moment le plus difficile fut Pescara, avec une Sampdoria regroupée dans son camp, dominée. Ce soir là, depuis la tribune, le président m’a appelé pour me dire de faire ce qu’il n’avait jamais fait, bloquer les salaires. Mais le pire allait suivre avec ce match contre Varese. Rentré du stade en transe, je me suis installé devant la télévision quand mon téléphone a sonné. Ma mère m’appelait pour savoir comment j’allais car elle avait entendu dire que l’on avait lancé des pétards au stade. Je ne m’en étais pas rendu compte.

Le tournant ? Ce fut le match contre Grosseto, je savais que j’aurai du faire quelque chose si la partie c’était mal passée. Les tifosi étaient venus sur le lieu du ritiro pour nous encourager, ainsi, j’avais beaucoup d’appréhension. Un troisième changement d’entraîneur aurait aussi signifié ma démission, même si l’an dernier je l’ai proposé à deux reprises, celle-ci étant systématiquement refusée par Edoardo Garrone».

Ses relations avec son collaborateur Alberto Teti et le président Garrone :

« Dans un monde du football où les présidents sont souvent omniprésents, toujours prêt à taper sur leurs collaborateurs, à intervenir dans leur travail, je m’estime chanceux et heureux de pouvoir travailler dans de telles conditions. Aucun club n’est comme la Sampdoria. En janvier, quand ils m’ont demandé de corriger les erreurs commises au mercato d’été, j’ai vu la chose comme ça : Je travaille avec une personne qui me voue une immense confiance et qui fait tout pour me mettre dans des conditions de réussites. Je me suis alors dit qu’il fallait envisager un marché des transferts non pas exclusivement Italien, mais international, capable de s’adapter à la Série A. C’est finalement ce que nous avons fait. Teti ? J’ai la chance là aussi de travailler avec quelqu’un de très cultivé, footballistiquement parlant, mais aussi de manière plus générale, qui jouit en prime d’une grande expérience notamment grâce à ses années en Suisse, pays toujours à la pointe en matière de gestion de l’entreprise. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé une équipe à peine reléguée en Série B avec une masse salariale de 40 millions d’euros. Maintenant, je suis dans une position où dans un an, si nos estimations notamment sur la qualité de nos jeunes joueurs se confirment, nous pourrions disposer de 20 millions d’euros pour le futur mercato d’été. Bref, je suis heureux, optimiste. Je souhaite rester ici longtemps, même si une expérience à l’étranger est une perspective qui m’a toujours attiré, tout comme revenir à mon premier métier d’observateur ».

Sur les négociations avec le technicien Espagnol :

« Avec le recul, nous nous rendons compte qu’avoir envisagé sa venue était une erreur. Nous sommes ainsi soulagé qu’un n’accord n’ait pas été trouvé avec lui, même si nous avons rencontré un homme honnête et revanchard. Au cours des discussions, nous sommes assez rapidement tombés d’accord sur le projet, sur la gestion de l’équipe, et plus généralement sur la gestion du secteur sportif dans son ensemble puisque le technicien Espagnol souhaitait suivre de très près les équipes de jeunes du club. Le président a alors envisagé un contrat sur du long terme avec des prérogatives élargies. Mais Benitez voulait un budget de 30 millions d’euros pour le mercato afin de pouvoir lutter immédiatement pour le Scudetto. Cette dernière volonté était totalement incompatible avec nos exigences et nos moyens. De ce fait, pour coller à notre projet, nous avons jugés que nos routes n’étaient pas faites pour se rejoindre».

A propos du mercato :

«Nos derniers contacts avec la Juventus ont été à propos de Daniele Gastaldello lors des dernières heures du mercato l’an dernier. Beppe Marotta proposait alors un prêt payant de 500 000€ que nous avons refusé. Poli lui s’est retrouvé au centre de coups fils croisés cette année, un ou deux, pas plus. Depuis, nous n’en avons pas reparlé. Sur les copropriétés de Masi et Zampano, nous avons fait un choix cohérent au vu de ce qu’ils nous ont montré, nous ne verrons maintenant que dans les prochaines années si nos choix étaient les bons.

Riquelme lui nous a été proposé via des contacts communs avec Sergio Romero. Ce dernier nous a lui-même parlé du joueur. Pendant deux nuits à Bardonecchia, Ciro Ferrara et moi-même n’avons pu dormir. Le Mister a évalué le jeu de Riquelme en relation avec le schéma technique qu’il avait en tête. Au final, suite à ces réflexions nous avons renoncé au recrutement du champion Argentin. Mais ce fut une décision terrible à prendre. Le joueur était très intéressé par le projet de la Sampdoria, il serait venu bien volontiers à Gênes».

Concernant Romero, absent contre Pescara pour rester auprès de sa femme sur le point d’accoucher :

L’accord concédé à Romero pour l’imminente naissance de son fils est un geste décidé depuis longtemps. J’en avais déjà parlé avec lui au printemps dernier avant même de jouer les play-offs pour la promotion lorsqu’il était venu me voir en me demandant s’il pourrait s’absenter afin d’être au chevet de sa femme le moment venu. A ce moment là, nous ne savions pas si nous serions tous les deux toujours présents à la Sampdoria, ni même si le club serait en Série A ou en Série B. Ainsi, quand début juin, Sergio Romero alors engagé avec sa sélection a fait un aller-retour de 48 heures depuis l’Argentine afin de jouer la finale aller contre Varese, j’ai compris son énorme attachement au maillot blucerchiato. Je ne pouvais pas lui refuser une telle demande, naturellement acceptée par Ciro Ferrara ».

Au sujet de la réintégration d’Angelo Palombo au groupe :

« L’an dernier, la rencontre avec Palombo fut quelque chose de particulier pour moi. J’ai pu apprécier la sensibilité et le caractère très humain du joueur. J’ai déjà eu l’opportunité de fréquenter nombre de joueurs à la carrière moins imposante que la sienne. Et pourtant Angelo et d’une simplicité, d’une disponibilité rare. C’est quelqu’un de très humble.

Dans la matinée, le joueur a rencontré Ferrara pour une discussion franche et honnête. Et l’entraîneur lui a confirmé qu’il n’avait aucun a priori sur lui. Ils ont parlé de façon constructive, avec clarté, comme il est de coutume entre hommes. Nous concernant, nous avons rappelé le projet relatif aux plans de Ferrara et de son staff, plan mis en place depuis juillet pour atteindre notre objectif final. Palombo a confirmé sa volonté de revenir dans le jeu, de se mettre à disposition du club et de l’entraîneur, se sentant concerné par ce projet. Dans les prochains jours, nous essaierons de trouver un arrangement à propos de son contrat. Une prolongation pour deux années le liant au club jusqu’en 2017 sera peut-être étudiée avec un salaire revu à la baisse. Le fait qu’il n’ait pas son casier avec le reste de l’équipe ne doit donner lieu à aucune conclusion hâtive, c’est juste qu’il n’y avait plus assez de place dans la salle principale comme pour Falcone ou encore Icardi. Palombo a trouvé en revenant un vestiaire très différent de celui qu’il avait laissé. A lui de montrer qu’il peut venir se greffer aux plans de l’entraineur ».

http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/395-pasquale-sensibile-se-confie
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[INTERVIEW] Pedro Obiang

Message par Oban... le Mer 12 Sep - 22:09

OBIANG : « L’OBJECTIF ? LES 3 POINTS DIMANCHE »
Mardi, 11 Septembre 2012 18:32

S’il y a bien un joueur qui fait l’unanimité à Gênes depuis quelques mois, c’est bien Pedro Obiang. S’affirmant comme un bel espoir l’an dernier en Série B, l’espagnol confirme en ce début de saison les attentes placées en lui. A tel point que l’ensemble des observateurs de la Série A s’accordent pour dire qu’il sera probablement l’une des révélations du Campionato 2012-2013. Mieux encore, son nom commence à circuler en Espagne pour une éventuelle sélection avec la Roja Under 21. Fort de son bon début de saison, le jeune milieu de terrain s’est confié hier à la Gazzetta Del Lunedi. Extraits.

« Le match amical contre Parma ? Ce fut un bon entraînement contre une équipe très solide. Clairement dans ce type de match, le résultat n’a pas d’importance, seulement perdre reste toujours désagréable, c’est pourquoi je suis content que l’équipe ait réussi à obtenir le match nul. Nous devons continuer comme ça, avancer encore et toujours, ce fut une partie difficile. Nous sommes très bien partis dans ce championnat. Nous ne devons pas oublier notre objectif de départ, le maintien, et tant que nous ne l’aurons pas, nous ne devrons pas avoir d’autres pensées. Le résultat c’est inversé avec l’entrée des titulaires sur la pelouse ? Selon moi, c’est plus une coïncidence qu’autre chose parce qu’en première période nous avons eu bon nombre d’occasions. De plus, notre buteur Eder était titulaire depuis le début du match. Je crois que nous avons un bon groupe complet et compétitif, ensemble nous pouvons faire de bonnes choses, à condition de ne jamais perdre notre humilité. Même dans un contexte amical, Parma a également montré du jeu et des idées intéressantes. Nous avons tout pour faire un bon championnat et, je pense que dans les prochains mois beaucoup d’épreuves nous attendent avant de pouvoir atteindre notre objectif. La première de ces épreuves contre Pescara ? Je le pense oui. Pour l’instant, nous prenons les matchs les uns après les autres comme nous l’avons toujours fait. Nous avons réussi à attraper la promotion l’an passé, affrontant nos adversaires avec détermination et sérieux, parfaitement au courant que nous n’avions pas le droit au moindre faux-pas. Aujourd’hui, ce comportement doit être notre force notre moteur tout au long de ce championnat. Nous sommes très bien partis mais la Série A commence à peine c’est pourquoi nous allons à Pescara avec l’objectif d’obtenir les 3 points. Romero absent ? Mais nous pouvons compter sur Berni. A Parma, notre nouveau portier a très bien joué, je suis sur qu’il sera à la hauteur des attentes placées en lui, il a les qualités et l’expérience pour apporter beaucoup de bonnes choses au groupe. La semaine d’entraînement sans les internationaux ? C’est une chose avec laquelle nous devons composer, nous avons des joueurs de qualités, c’est donc normal qu’ils soient appelés à jouer pour leurs pays. Mais en tant que groupe, nous devons être capables de surmonter ce problème et les prochains qui viendront. La troisième mi-temps que nous avons passée samedi avec les tifosi ? Ce fut une extraordinaire et magnifique expérience, je suis très heureux d’y avoir participé. Le football et le calcio devraient toujours être comme ça. »
http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/392-obiang-l-lobjectif-les-3-points-dimanche-r
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Jeu 13 Sep - 15:50

Riquelme à la Samp, juste pour le "trip", j'aurais aimé. en plus j'ai le maillot de Boca floqué à son nom, avant même qu'il ne rejoigne le Barça, saison 2000 je crois...j'aurais adoré mais bon...

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par Oban... le Jeu 13 Sep - 15:58

Idem. En fait j'ai toujours adoré le joueur, pourtant critiqué pour son style en Europe.

Je suis un mordu du championnat Argentin, j'ai donc eu l'occasion de le voir pas mal jouer ces dernières saisons. Si son physique l'a complètement lâché, sa technique et sa vision du jeu restent intacts.

Son apport aurait sans doute été insignifiant, mais alors sur le plan commercial et médiatique ... Bref, ué', j'aurai adoré, même si sportivement, le choix fait par Ferrara fut le bon. Riquelme ne pouvant en aucun cas évoluer dans un 4-3-3.
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[INTERVIEW] Edoardo Garrone

Message par Oban... le Sam 15 Sep - 14:43

EDOARDO GARRONE « L’ATTACHEMENT À NOS VALEURS EST UNE COMPOSANTE ESSENTIELLE DE LA SAMPDORIA »
Vendredi, 14 Septembre 2012 11:49


Edoardo Garrone s’est hier longuement confié dans la Gazzetta Dello Sport. Le vice-président du club a ainsi abordé quelques sujets très intéressants comme celui du nouveau stade ou du nouveau centre d’entraînement de la Sampdoria.

La Sampdoria a été reconnue comme étant le club entretenant les meilleures relations avec ses tifosi. Le fair-play village de l‘an dernier a marqué les esprits.

« En effet. Pour estomper la déception de la relégation, nous avons imaginé de nouvelles initiatives. Accueillir les tifosi adverses à Gênes en leur offrant des produits typiques de la Ligurie a contribué à instaurer un bon climat ».

La société s'est toujours distinguée pour son côté singulier.

« L'attachement au maillot, aux vraies valeurs de la compétition sportive, la reconnaissance de nos pairs et des mérites d'autrui font, il est vrai, parties intégrantes de notre ADN. Ah, ces couleurs... Vous savez qu’un quotidien sportif a publié un sondage montrant que notre maillot est jugé comme étant le plus beau du monde ? Nos couleurs, notre tunique sont uniques. Vingt milles spectateurs en moyenne en Série B et vingt milles abonnés en Série A : cette fidélité est fabuleuse. Les tifosi ont été sensibles à notre politique qui voulait qu’en cas de promotion, leur abonnement cette saison serait au même prix. Et ce malgré une relégation qui nous a coûté 25 millions d’euros entre les droits télés, les sponsors et le budget initialement prévu ».

Comment la société compte les récompenser et les valoriser dans le futur.

« En construisant un nouveau stade nous appartenant, condition essentielle pour augmenter les recettes de la billetterie et faire de bons mercato ».

Avez-vous déjà déterminé une zone ?

« Mon père l'avait fait oui. Mais celle de l’aéroport a été bloquée localement. Mais les plans de Boeri, l’architecte, nous offrent d’autres solutions comme le Port ou la zone Fiera. Nous sommes justement en train de nous consulter. Ce devra être un écrin apte à relancer l'image actuellement un peu amochée d'une ville qui reste très belle. Notre symbole, la Lanterne devra obligatoirement être accolé au stade de la Sampdoria ».

Quel sont le montant et les délais envisagés ?

« Aujourd'hui il pourrait se faire en deux années pour un budget d’environ 80 millions d’euros. À l'époque du premier projet, nous étions sur une base de 200 millions ».

Nouveau stade, recettes améliorées et nous aurons ainsi une autre... Udinese en Champions League ?

« Il est certain, même si nous concernant nous ne regardons que vers le maintien, que le cœur voit lui la plus prestigieuse des compétions européennes… J’en ai rêvé enfant quand je voyais la Gradinata Sud et, plus tard quand Barcelone nous a soufflé ce trophée. J’aimerai créer une sorte de cycle semblable à celui de l’époque Mantovani, même si je juge celui-ci impossible à reproduire pour des problèmes purement économiques. A l’époque, les différences entres petites, moyennes et grandes équipes n’étaient pas énormes. Nous pouvions donc rivaliser pour le Scudetto. Aujourd'hui ce n’est plus le cas ».

La famille Pozzo pourrait peut-être vous donner quelques bons tuyaux ?

« Oui, il est vrai que leur modèle me plaît et m'attire. Seulement, même si l'Udinese est fantastique pour découvrir les talents, nous, nous aimerions davantage les créer directement dans notre centre de formation. C’est pourquoi, au-delà de toutes ces considérations, il nous faudra à un moment ou à un autre construire un centre sportif plus grand que celui de Bogliasco, où les murs ne sont malheureusement pas extensibles. Ainsi, nous pensons à un vrai lieu de vie pour le futur avec un hôtel pour les joueurs, une forêt, de vastes bureaux... Si nous obtenons la zone que nous avons ciblé, je suis déterminé à créer un centre de tout premier ordre, et à investir une bonne vingtaine de millions pour le réaliser ».

Vous-considérez vous comme étant au sommet d’une tifoseria unique ? Certes petite par la taille, mais exceptionnelle...

"Pas vraiment. Disons que j’ai pour habitude d’aller à la rencontre de notre peuple, de veiller sur lui avec pour mot d’ordre la transparence la plus totale sur les façons de faire du club. Je ne leur mens pas. Vous savez, dans le classement des droits télés, on assiste à un phénomène de niche étonnant. Nous figurons à la 14ème place de ce classement. Et entre nous et Palermo, qui est une place au dessus dans ce classement il y a 20 millions d’euros. Je ne vous parle même pas des trois clubs phares du calcio avec lesquels la différence est de 90 millions d’euros... Vous comprenez maintenant pourquoi je dis que l’établissement d’un cycle à la Mantovani est impossible » ?"

Par chance, il y aussi le talent des managers, des dirigeants et des joueurs qui comptent… A propos, comment en êtes vous arrivés au choix de Ciro Ferrara ?

« Au départ, nous avions misé sur Zeman, une idée qui nous plaisait vraiment parce que le technicien incarne nos valeurs éthiques et morales. De plus, c’est quelqu’un d’intègre, qui sait respecter les règles établies. Seulement Zeman a obtenu la Série A sans passer par les play-offs avec Pescara, de sorte que lorsque nous nous sommes retrouvés en Série A, la Roma nous l’avait déjà soufflé. Je ne garde aucune rancune. Je lui souhaite le meilleur, à savoir de gagner le titre de champion, je suis convaincu qu’il peut le faire. Bref, vint alors pour la Sampdoria la piste Benitez. Celle-ci s’est révélée incompatible avec notre projet car Rafa voulait une équipe faîte pour atteindre les sommets, afin de se racheter de son échec à l’Inter. Il restait alors plusieurs candidats, une vraie partie de poker s’est engagée : Lucescu Junior, Pochettino, Deschamps et Ferrara, tout devait se jouer entres eux. Nous avons au final choisi le technicien Italien pour son intégrité, son caractère, sa carrière de joueur, l’excellent travail réalisé avec l’équipe Under21 d’Italie, et enfin pour son staff: Peruzzi et Chimenti, de très grands professionnels ».

Avez-vous imaginé Roberto Mancini sur le banc ?

« Et bien, il a lui-même dit qu’il aimerait revenir au club à un tel poste, et je serai très heureux de l’accueillir. Nous avons déjà gagné tellement avec lui… »

Allez-vous laisser encore longtemps Palombo en tribune ?

« Non, il a repris l’entrainement collectif. Cependant nous avons été clairs: il est pour l’instant le neuvième d'un milieu à trois. S'il le mérite il ira sur le terrain. Humainement, c’est le genre d’affaire qui marque, mais je n’oublie pas le million et demi net qu’il gagne par an ».

Le titre de champion pour la Juventus ?

« Elle est favorite oui. Mais je dirai aussi la Roma pour sa brillante reconstruction avec également le Napoli pour l’enthousiasme, la ferveur et la sympathie que j’ai pour les tifosi du club ».

Est-ce qu’un Garrone retournera au conseil de la Ligue ?

« C’est un organisme inutile. Pour la façon dont elle est conçue actuellement, la Ligue est ingouvernable. Elle doit être repensée ».
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Dim 16 Sep - 10:36

Conférence d’avant-match de Ferrara

Ciro Ferrara s’est, comme de coutume rendu en conférence de presse avant le match contre Pescara dimanche à 15h. Voici les points essentiels développés par le technicien blucechiato.

« En un mot, difficile de résumer, disons que j’attends une Samp’ méchante dimanche, impitoyable. Ce sera une partie difficile et délicate qui pour nous représente un grand danger. Nous allons là-bas sûr de notre force, mais nous ne pouvons pas nous attendre à tomber sur une équipe comme celle vue contre l’Inter en seconde période ou encore lors de leur défaite contre le Torino. Nous essayerons de déployer notre jeu en continuant notre belle série.

Tactiquement, nous ne changerons rien sur le terrain. Ni quand nous avons le ballon, ni quand nous ne l’avons pas. Nous devons rester concentrer et éviter les erreurs. Encore une fois ce matin (ndlr : vendredi matin), nous avons étudié durant vingt minutes les petites imperfections du match contre Siena. Demain, nous analyserons l’adversaire : Vukusic, Quinteros, il y a beaucoup de joueurs de qualités arrivés cette saison et que le public Italien connait peu. Mais nous, nous devons y prêter attention.

J’ai trouvé Estigarribia en bonne forme pour son retour, mais aujourd’hui (ndlr : vendredi), nous avons surtout travaillé tactiquement. Mais je l’ai trouvé bien. J’étudierai sa condition physique de plus près demain pour voir ce qu’il peut apporter à l’équipe.

Il est possible que Mauro Icardi le remplace oui. Mais ce sont des joueurs aux caractéristiques différentes. Icardi est un joueur davantage porté sur la phase offensive. Or je dois quand même maintenir un certain équilibre dans l’équipe, je dois donc analyser si son apport défensif moins important ne posera pas de problème au vue des qualités de l’adversaire.

Pozzi (ndlr : touché cette semaine à l’entrainement), est encore en phase de récupération, nous verrons demain si sa présence dans le groupe est envisageable. Poulsen s’entraîne depuis plusieurs jours avec le groupe de façon régulière, mais je pense qu’il a encore besoin de temps avant de pouvoir évoluer avec nous. Il sera quand même dans le groupe.

La situation d’Angelo Palombo, vous la connaissez. J’ai parlé avec lui de manière franche. Je lui ai dit de se remettre en question. Je fais mes choix, ce sera éventuellement à lui de se faire une petite place dans l’équipe.

On ne change pas une équipe qui gagne ? Oui si on veut, l’adage ne se vérifie pas toujours. L’ossature reste la même. Nous avons ces derniers temps trouvé un certain équilibre, mais je me base aussi sur ce que je vois la semaine à l’entraînement. Si ceux qui ont le plus de minutes dans les jambes ne se montrent pas brillants, d’autres joueront.

La Ligue veut créer un système avec des équipes B incluant les jeunes du club ? Oui, ça me semble être un projet intéressant. Beaucoup de joueurs issus de la Primavera ont du mal à gagner leur place dans le championnat principal. Cela pourrait donc être un moyen de mieux les préparer pour faire le grand saut.

Berni ? S’il est là, c’est qu’il a les caractéristiques pour être dans ce groupe. Il s’est préparé méticuleusement, avec beaucoup d’attention. C’est une belle occasion, un beau moment pour lui. Il doit rester tranquille, il s’est bien inséré dans le groupe, et je pense qu’il a les qualités nécessaires pour diriger sa défense. Confiance maximum en Tommaso, je suis convaincu qu’il peut nous apporter énormément.»
Concernant Palombo, je pense qu'il ne jouera jamais jusqu'à janvier...wait & see. Je trouverais ça dommage car, pour moi, ça reste le seule vrai milieu récupérateur de l'effectif. Dans le pire des cas, je le verrais bien en défense centrale aux côtés de Gastaldello. Les fois où il a été utilisé à ce poste, je l'ai tjs trouvé bon.
J'aimerais tellement qu'il revienne dans le groupe et soit à nouveau un joueur important et qu'il fasse fermer leurs g****** à plein de personnes.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Dim 16 Sep - 10:42

Le nouveau stade, c'est vraiment un serpent de mer...on en parle tout le temps mais rien ne bouge...j'espère que ça va vite se faire.
D'un côté, j'adore le Luigi Ferraris mais si c'est la seule façon de grandir...
De même pour le centre de formation...c'est classe Bogliasco mais si jamais faut déménager pour agrandir et faire un grand centre avec plein de super jeunes...bah déménageons.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par Oban... le Dim 16 Sep - 16:26

Je suis un peu mitigé moi. J'ai du mal avec l'idée qui veut qu'un nouveau stade est nécessairement la base du développement d'un club. Je trouve que le Ferraris répond bien au profil, aux aspirations de la Sampdoria en général. On n'a pas vraiment besoin de voir plus grand, et si le but c'est troquer cette enceinte au profit d'un stade moderne et sans âme, identique en tout point à ceux que l'on voit partout (Emirates-Allianz-Stades Ukrainiens de l'Euro), non merci ...

Pour Bogliasco je suis plus nuancé. Bien qu'attaché au lieu, je juge le centre d'entraînement, véritable lieu de vie du club, bien plus important que les bénéfices éventuels engendrés par un nouveau stade (d'un point de vue sportif j'entends). Améliorer encore et toujours la formation, agrandir les lieux en faire un vrai cadre de vie de tout premier ordre, ça pourrait être bon. Je dirai même que c'est la base.

Bref, de toute façon, je doute que ça se fasse dans l'immédiat, même si Monsieur le Président semble très optimiste.
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Sam 22 Sep - 8:52

Conférence d’avant-match de Ciro Ferrara

L’entraîneur blucerchiato s’est aujourd’hui rendu en conférence de presse avant le match contre le Torino dimanche. Voici l’intégralité de ses propos.

Quel est le schéma de jeu adopté par le technicien du Torino, 4-2-4 ou 4-4-2 ?
« C’est un 4-2-4 qui peut poser pas mal de difficultés, et où les ailiers font un gros travail, non seulement en phase offensive, mais aussi en phase défensive. Contre l’Inter, ils auraient mérité le nul, contre Pescara, ils ont montré qu’ils étaient très bien organisés. L’année dernière, ils nous ont battus deux fois, alors cet aspect doit aussi être pris en compte. »

Vous pensez qu’Eder pourra jouer ?
« Eder a fait du bon travail cette semaine, même si c’était à l’écart du groupe. Il essaiera de continuer tout ça demain, mais cela pourrait être risqué de le faire jouer alors qu’il s’est entraîné à part ces cinq derniers jours. Icardi ? Oui c’est une solution, mais ce n’est pas la seule. »

Poulsen, comment va-t-il ? Il pourrait jouer ?
« Petit à petit vous essayez de me faire dire toute ma formation… Je crois que Poulsen a encore besoin de temps pour s’habituer aux mouvements de la défense et du reste de l’équipe, sans oublier qu’il y a le problème de la langue. »

Vous avez prévu de faire un Turn-over étant donné le calendrier chargé ?
« Je vais prendre en compte le fait que de nombreuses échéances nous attendent, d’autant plus que nous sommes une équipe qui dépense beaucoup d’énergie. Et puis, nous ne sommes pas habitués à jouer trois matchs en une semaine. Néanmoins, ne vous attendez pas à des bouleversements, l’ossature restera la même. »

Maresca connait déjà ces parties contre le Toro’ étant donné qu’il a joué à la Juve avec vous. Vous pensez que ça sera un moteur pour ses coéquipiers ?
« Depuis les matchs contre le Torino, il s’en est écoulé du temps, aussi bien pour Enzo que pour moi. Pour nous, c’est une partie importante, nous avons un certain âge, le passé est derrière nous. Un beau passé, mais aujourd’hui nous devons penser uniquement à la Sampdoria. »

Jouer à midi, ça peut altérer les performances de l’équipe ?
« L’horaire ne peut pas servie d’excuse, parce qu’il vaut aussi pour les adversaires. C’est simplement une question d’habitude : ils mangeront leurs pâtes pour la collation au moment du petit déjeuner. Vous savez, il m’est arrivé d’en manger à 5h de l’après-midi avant de jouer le soir. »

Vos tifosi sont 20000 à s’être abonnés, et ils sont prêts à vous aider. Quel Luigi-Ferraris attendez-vous dimanche ?
« Je m’attends à la même chaleur que d’habitude. C’est la troisième fois que je viens au Marassi en tant qu’entraîneur et l’enthousiasme est toujours le même. Pour ne pas perdre l’amour de nos tifosi, nous devons être valeureux et courageux. »

Samp’-Torino peut représenter un bon test afin de jauger ce que vous pouvez attendre de ce championnat ?
« Restons calmes. C’est la période qui arrive, avec beaucoup de matchs, qui nous dira quel sera le futur de la Sampdoria. L’objectif est de se maintenir comme nous l’avons suffisamment rappelé. Les prochains résultats n’auront pas d’incidence sur le niveau réel de l’équipe. Rappelons-nous que la Samp’ est revenue en Série A via les play-offs en ne finissant qu’à la sixième place. L’ossature est restée, nous avons simplement ajouté quelques renforts, mais l’équipe est la même. »

Le record de trois victoires consécutives de Ulivieri a été égalé, maintenant l’objectif, c’est d’imité les quatre victoires d’affilé de Del Neri ?
« On peut toujours s’améliorer. Ça me ferait plaisir, mais je ne suis pas ici pour battre des records, je veux juste réussir. Nous voulons toujours gagner, en continuant à jouer comme nous le faisons actuellement. »
http://www.tifosamp.com/fr/dernieres-news/413-conference-davant-match-de-ciro-ferrara

Bonne interview.
Pour moi, ça reste un test le match contre le Toro même si, Milan mis à part - le calendrier du début de saison nous est favorable. Là, on va enchainer 3 matches en une semaine, celui-ci est à gagner pour prendre de l'avance sur la zone de relégation avant d'enchainer des adversaires "classiques" de Serie A et voir ce qu'on vaut réellement. Car, sans manquer de respect à Siena, Pescara et le Torino...il y a deux promus et un habituel club de fin de classement parmi ces trois adversaires. J'espère une bonne performance demain même si, pour moi, une victoire ne signifierait rien d'autre qu'une bonne opération d'un point de vue comptable.
Car Ferrara le souligne bien, notre équipe est la même que celle qui a fini 6ème de Serie B l'an dernier avec seulement l'apport de Maxi, Estigarribia et Maresca.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par schuminator le Ven 28 Sep - 18:30

Edoardo Garrone évoque la fusion ‘’Sampdoria-Genoa’’

Le fils de Riccardo Garrone, Edoardo, vice-président de la Samp, a abordé le thème d’une fusion entre les deux équipes génoises actuellement pensionnaires de Serie A :

« La fusion, d’un point de vue d’entreprise, serait une chose fantastique. En ajoutant les chiffres des deux clubs et en faisant une réflexion économique, Gênes pourrait être une ville qui chaque année jouerait le Scudetto mais une fusion entre la Sampdoria et le Genoa est seulement une utopie, non ne la ferons jamais. Les deux clubs par rapports aux grands du Calcio sont des petites c’est la raison pour laquelle nous devons êtres des alliés dans l’intérêt du Genoa de Preziosi et de la Sampdoria des Garrone. Le football n’est pas imperméable aux mutations économiques, nous devons donc travailler dés aujourd’hui afin d’éviter de nous effondrer au moment où il y aura de nouvelles baisses de recettes en tout genre. C’est difficile de faire face à ce changement et c’est un problème qui touche aussi bien le Milan, que Catania, le Genoa ou la Sampdoria. Où faut-il investir pour être compétitif dans le futur ? Dans un stade et dans les infrastructures, un centre d’entraînement adapté à notre époque et celui de Bogliasco ne l’est pas ».

Nous pourrons toujours nous interroger en quoi une fusion entre la Sampdoria et le Genoa serait une « utopie » pour reprendre les mots d’Edoardo Garrone. Peut-être est-ce son rêve de n’avoir qu’un seul club de football à Gênes, le même rêve qu’avait son père en 2001 lorsqu’il appelait de ses vœux une fusion entre la Samp et le Genoa…

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2733
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviewes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum