Il était une fois...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il était une fois...

Message par schuminator le Mer 10 Oct - 11:09

Il était une fois…Giuseppe ‘’Pinella’’ Baldini


Bassetto à gauche, Baldini à droite, "i gemelli del gol"

Giuseppe Baldini (né le 11/03/1922 à Russo, décédé le 25/11/2009 à Gênes), appelé ‘’Pinella’’ Baldini, était un footballeur italien évoluant au poste d’attaquant. Il avait par la suite effectué une carrière d’entraîneur durant une quinzaine d’années. Son nom est à jamais associé à la Sampdoria et à celui d’Adriano Bassetto, eux qui étaient surnommés ‘’I gemelli del gol’’. Sa puissance physique et sa frappe chirurgicale du pied gauche faisaient un malheur.

Après des débuts dans l’équipe de Pontedera, Giuseppe rejoint dés quinze ans la Fiorentina, grâce au beau geste de Bologna. En effet, le jeune garçon a signé en faveur des deux clubs mais le club de l’Emilie Romagne décide de le céder à la Società florentine. Il fait donc ses débuts en Serie A avec les viola lors de la saison 1939/40 alors qu’il a tout juste dix-sept ans. Il ne le sait pas encore, mais cette année là, il va remporter le seul trophée de sa carrière : La Coppa Italia. La finale, disputée à Florence, fut remportée 1-0 face au Genoa. Malgré la guerre, les championnats se poursuivent et Baldini, en 1942/43, rejoint finalement l’Ambrosiana-Inter, club militant alors en Serie A (2 Scudetti et 1 Coppa Italia remportés dans la fin des années 30). Il ne restera qu’une saison au sein du club lombard où, malgré une quatrième place finale, il s’en va dans le club amateur de Faenza, une saison ‘’d’inactivité’’, les championnats étant suspendus du fait de la Seconde Guerre Mondiale et du marasme dans lequel était alors plongé l’Italie. Lors de la reprise des championnats sportifs, en 1945/46, Baldini fut engagé par l’Andrea Doria, club qui fusionna dés l’année suivante avec la Sampierdarenese pour donner naissance à la Sampdoria. Sa saison à l'Andrea Doria fût d'ailleurs positive puisqu'il finit second meilleur buteur du championnat.

Debout, le troisième en partant de la gauche, sous les couleurs de l'Andrea Doria

C’est avec le club blucerchiato que Baldini va connaître l’apogée de sa carrière et une renommée au niveau national. Il va demeurer au sein du club génois durant quatre saisons et s’affirmera comme un buteur constant, régulier, un pion essentiel de ''l’attacco atomico'' des blucerchiati. Avec son acolyte Adriano Bassetto, il forme le duo magique de cette équipe, ‘’i gemelli del gol’’ comme les surnomme la presse. Ce surnom sera repris quarante ans plus tard pour évoquer la doublette Roberto Mancini-Gianluca Vialli puis soixante ans plus tard pour Antonio Cassano et Giampaolo Pazzini.


En train de marquer un but sur le terrain de l'Atalanta, pour une victoire 5-1 le 23/12/1948

Ses bonnes performances individuelles, associées aux belles promesses de la jeune formation ligure, permettent à ‘’Pinella’’ Baldini de faire ses débuts en Nazionale. La rencontre a justement lieu dans son jardin, le Luigi Ferraris, le 27/02/1949. Victoire 4-1 de la Squadra Azzurra face au Portugal devant plus de soixante-mille spectateurs (record d’affluence du stade). Giuseppe Baldini est le premier joueur blucerchiato à avoir porté les couleurs de la Nazionale.

Première sélection en Nazionale en 1949, une première pour un Blucerchiato

La photo souvenir d'après-match...dans deux mois, la majorité d'entre eux, des joueurs du Grande Torino, vont périr dans la catastrophe aérienne de Superga. Baldini est le troisième en partant de la gauche.

Le 19/02/1950, à Venezia, ‘’Pinella’’ se fracture le péroné droit, un coup d’arrêt dans sa carrière. Venezia, un lieu qui quelques années auparavant lui aura ‘’coûté’’ un but dans ses statistiques : alors que la Samp menait 2-0, avec un but de Pinella, le match fût arrêté pour invasion du terrain et la Samp gagna sur tapis vert. Pour l’anecdote. Durant l’été 1950, il quitte la Sampdoria et rejoint l’ennemi rossoblù, le Genoa, pour une seule saison : une vingtième et dernière place au classement synonyme de Serie B et six buts plus tard, Baldini rejoint Como. Il restera deux saisons au sein du club lombard, le temps de finir deux fois meilleur buteur de son équipe, malheureusement, au terme du championnat 1952/53, sa formation est reléguée en Serie B. Moment choisi pour revenir porter les couleurs de la Sampdoria durant deux saisons…achevées une fois de plus en tant que meilleur buteur de sa formation, le chant du cygne diront certains. Durant l’été 1955, nouveau départ de la Samp…et nouvelle arrivée à Como, en Serie B cette fois-ci. Il restera durant cinq saisons au sein de la formation lombarde sans jamais parvenir à remonter en Serie A. Il raccroche les crampons à l’issue de la saison 1959/60, à trente-huit ans.


Une sortie sur blessure face à la Roma en 1948

Dans sa carrière, il a inscrit 112 buts en 347 présences en Serie A (38 buts pour 111 présences en Serie B). Avec 73 buts avec le maillot de la Sampdoria, il fait encore partie, à l’heure actuelle, des cinq meilleurs buteurs de l’Histoire du club blucerchiato, derrière Mancini, Vialli, Flachi et son comparse Bassetto.

Baldini face à la Juventus et l'Inter, un véritable poison pour les défenses adverses

A partir de 1960, il avait entamé une carrière d’entraîneur, sans grands succès, dirigeant les équipes de Como, Savona, Virtus Entella (Province de Gênes) ou encore Avellino. Il a également dirigé les blucerchiati entre 1964 et 1966. Arrivé en cours de saison 1964/65 afin de remplacer Ernst Ocwirk, il réussit à obtenir le maintien en Serie A, finissant premier non relégable, juste devant le Genoa. La saison suivante, associé à Fulvio Bernardini sur le banc, les relations entre les deux hommes ne sont pas bonnes et le miracle ne se reproduit pas sur le terrain : les blucerchiati connaissent la première relégation de leur Histoire, c’en est finie de l’aventure de ‘’Pinella’’ Baldini entraineur doriano. Voici son bilan en tant qu’entraineur sampdoriano : 51 matches, 13 victoires, 15 matches nuls, 23 défaites.

''Pinella'', lors de sa carrière d'entraîneur blucerchiato

A noter que Giuseppe Baldini est le meilleur buteur du Derby della Lanterna. Non seulement il est le premier buteur de l’Histoire du Derby de Gênes, mais il a réussi à inscrire cinq buts lors de cette rencontre à part (quatre avec la Sampdoria, un avec le Genoa). Il est aussi le seul à avoir marqué au moins un but sous trois maillots différents. En effet, son total de buts grimpe à six unités si l’on compte celui qu’il avait inscrit lors du derby Genoa – Andrea Doria (0-3) du 16/12/1945.

Voici ses buts dans le derby :
16/12/1945 :
Genoa - Andrea Doria (0-3) : But à la 29ème.
03/11/1946 : Sampdoria - Genoa (3-0) : But à la 26ème. Premier buteur officiel du Derby della Lanterna.
16/11/1947 : Genoa - Sampdoria (2-1) : But à la 9ème. Premier succès rossoblù.
22/04/1948 : Sampdoria - Genoa (1-1) : But à la 46ème.
17/10/1948 : Sampdoria - Genoa (5-1) : But à la 17ème. Plus gros score de l’Histoire du Derby.
03/12/1950 : Sampdoria - Genoa (2-1) : Buts à la 60ème, sur penalty, lorsqu’il évoluait au Genoa.

Le 25/11/2009, Giuseppe Baldini décède à 87 ans à Gênes, à deux jours seulement d’un Derby qui sera - malheureusement - remporté 3-0 par le Genoa.

http://www.primocanale.it/video/baldini-derby-piu-bello-quello-che-si-vince--24140.html

http://www.primocanale.it/video/addio-a-baldini-primo-bomber-del-derby-28554.html
http://www.tifosamp.com/fr/il-etait-une-fois/495-il-etait-une-foisgiuseppe-pinella-baldini

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Mer 14 Nov - 19:39

Il était une fois…Adriano ‘’Nano’’ Bassetto

Adriano ''Nano'' Bassetto, le premier buteur de la Sampdoria

Adriano Bassetto (né le 08/09/1925 à Vicence, décédé le 12/10/1999 à Gênes), appelé ‘’Nano’’ Bassetto, était un footballeur italien évoluant au de demi-aile/milieu offensif gauche. Son nom est associé à jamais à l’Histoire de la Sampdoria (et à celle de l’Atalanta) et le duo offensif qu’il formait avec Giuseppe ‘’Pinella’’ Baldini, restera également à jamais dans les livres d’Histoire du Calcio, eux que l’on surnommait ‘’I gemelli del gol’’. Son intelligence de jeu, sa facilité technique et son tir à mi-distance lui auront permis de marquer un grand nombre de buts. Son seul défaut dans le jeu, s’il fallait en trouver un, est qu’il avait tendance à ne pas lâcher le ballon et à parfois vouloir trop en faire en cherchant à tout faire tout seul. Ses coéquipiers ne lui en tenaient cependant pas rigueur devant son efficacité redoutable. Contrairement aux joueurs de son époque, il ne court pas sur tout le terrain, se contentant uniquement des actions offensives, conservant ainsi une lucidité largement optimale afin de se montrer décisif devant les buts adverses. Lorsque le ballon est dans ses pieds, les tifosi espèrent l’exploit et tout le monde, équipiers et adversaires compris, sait que quelque chose peut se passer à tout moment. Son tir, pas spécialement puissant, était par contre d'une précision redoutable et le fait qu'il était aussi bon du pied droit que du pied gauche lui permettait de faire la différence très souvent.

Bassetto, en haut à gauche, avec à ses côtés Baldini, lors de la fusion de l'Andrea Doria et de la Sampierdarenese en 1946

Après des débuts à Siena, en Serie B, club dont il défendra les couleurs durant deux saisons entre 1941 et 1943, Bassetto rejoint le club de sa ville natale, Vicenza, en 1944. Il dispute alors deux championnats de transition, ceux disputés durant la Seconde Guerre Mondiale. Vicenza (11ème) obtient le maintien mais il décide de quitter son équipe afin de rejoindre l’Andrea Doria (10ème) afin de former une ligne offensive intéressante avec le prolifique Giuseppe Baldini qui vient de terminer second meilleur buteur du championnat du Nord. Dans les jours qui suivent sa signature, l’Andrea Doria fusionne avec la Sampierdarenese, sous peine de ne pouvoir participer au nouveau championnat de Serie A qui regroupera clubs du Nord et du Sud de l’Italie. La nouvelle équipe formée par cette fusion se nomme l’Unione Calcio Sampdoria, nous sommes en août 1946.

Buteur sur coup-franc face au Napoli...

Adriano Bassetto va entrer de plain-pied dans l’Histoire Blucerchiata le 22 septembre 1946 : en effet, ‘’Nano’’ va inscrire à la 68ème minute le premier but de l’Histoire du club malgré une défaite finale (3-1). Il restera à Gênes jusqu’à la fin de la saison 1952/53 lorsqu’il s’en ira rejoindre l’Atalanta. Au cours de ces sept saisons passées à Gênes, Bassetto fera partie de la légendaire ligne d’attaque doriana appelée ‘’l’attacco atomico’’ et formera un duo en or avec Giuseppe Baldini, ‘’I gemelli del gol’’. Il inscrira quatre-vingt treize buts pour la Samp, restant de très nombreuses années le meilleur buteur du club. Il faudra en effet attendra la saison 1993/94 pour qu’un certain Roberto Mancini s’empare de la tête de ce classement. Aujourd’hui encore, ‘’Nano’’ Bassetto figure en quatrième position des attaquants les plus prolifiques de toute l’Histoire blucerchiata (derrière Mancini, Vialli, Flachi et devant son acolyte Baldini). Une anecdote de son passage à Gênes? En novembre 1949, il inscrit quatre buts à Palermo et reçoit une lettre au cours des jours suivant la rencontre: ''Ne te fais plus jamais voir à Palerme''. La menace qui semblait être une mauvaise blague fut prise très aux sérieux par la Police. C'est donc par ''bonheur'' que Bassetto manqua le match retour, pour une blessure "providentielle"...

Avec Giuseppe Baldini, à droite, ils forment ''i Gemelli del gol''


''Nano'' fait la Une de la presse et est un adversaire respecté. A droite, face à la Juve

Durant l’été 1953, Bassetto est cédé à l’Atalanta dans le transfert portant le prometteur Ennio Testa à la Samp. Ce dernier ne confirmera d’ailleurs jamais les espoirs placés en lui après sa superbe saison 1951/52 sous les couleurs de la Pro Lissone (26 buts dans l’équivalent de la Lega Pro Prima Divisone actuelle). ‘’Nano’’ Bassetto, donc, prit la route de Bergame où il restera durant quatre saisons, le temps de marquer 56 buts en 125 rencontres de Serie A. Là encore, Bassetto est resté dans l’histoire du club bergamasque pendant de très nombreuses années…son record de buts en Serie A n’ayant été effacé qu’en 2008 par l’ex-doriano Cristiano Doni. Nul doute que son départ de la Samp en échange de Testa aura été une grosse erreur de la part des dirigeants blucerchiati, Bassetto démontrant qu'il n'était pas fini et qu'il demeurait une machine à scorer. Meilleur buteur nerazzurro durant trois de ses quatre saisons lombardes, il quitte pourtant le club durant l’été 1957, à trente-deux ans, et retourne dans le club de sa ville, alors appelé ‘’Lanerossi Vicenza’’, pour une seule saison.


Avec l'Atalanta et Lanerossi Vicenza...

Durant l’été, il rejoint la Lucchese, en Serie C (Lega Pro Prima Divisone) et y évoluera durant quatre saisons, dont la dernière en Serie B grâce à la promotion conquise l’année précédente grâce à leur victoire finale dans le Groupe B de la Serie C. Vingt-huit buts en cent rencontres sous le maillot rossonero du club toscan. Il rejoint alors Cesena, en Serie C, au cours de l’été 1962. Deux rencontres disputées sous le maillot bianconero et il sera temps pour lui de raccrocher les crampons à trente-huit ans.

Aujourd’hui encore, Adriano fait partie des grands buteurs de la Serie A aves ses 149 buts inscrits entre la Sampdoria et l’Atalanta. Un total qui pourrait être supérieur encore si on ajoutait ceux réalisés durant le championnat 1945/46 et qui ne sont pas comptabilisés du fait de la Seconde Guerre Mondiale. Un total impressionnant si nous considérons que ''Nano'' n'était pas un avant-centre pur comme la plupart des grands buteurs de sa génération.


Un entrainement avec la Nazionale, le mieux qu'il put espérer du temps de la Samp...

Hormis une carrière d’entraineur qui aura pris fin aussi vite qu’elle avait débutée (un essai comme entraineur adjoint à la Samp dans les années 60 puis comme entraineur principal à l’Entella Chiavari en Serie D en 1975/76), le seul regret concernant sa carrière, sera la non reconnaissance des sélectionneurs italiens à son encontre. Il attendra en effet de briller sous les couleurs nerazzurre de l’Atalanta pour avoir sa chance en Nazonale, pour un Italie-Argentine remporté 2-0 en décembre 1954. Certains disent encore aujourd’hui que sa trop grande sensibilité et sa propension à stresser à l’approche des grands matches l’ont privé d’une carrière internationale digne de son talent.
http://www.tifosamp.com/fr/il-etait-une-fois/501-il-etait-une-foisadriano-nano-bassetto

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Mer 7 Aoû - 20:43


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par Oban... le Jeu 8 Aoû - 9:28

Félicitation et merci. Magnifique histoire, parfaitement documentée, que je ne connaissais absolument pas.

Certains passages sont savoureux - voire mythiques.

Ainsi, la légende veut qu’une fois, lors d’un tir au but, sa casquette tomba alors que l’attaquant s’élançait et qu’il avait rattrapé la casquette d’une main et détourné le penalty de l’autre…un joueur phénoménal qui ne laissait personne indifférent.

En mode Tom Price. :LOL: 

La Sampdoria est menée 1-0 et se retrouve en difficulté au classement après un but concédé en début de match sur une frappe, sans danger, contrée par un joueur blucerchiato. On joue la 81ème minute de jeu, les sampdoriani n’arrivent rien à faire dans ce match, alors que le ballon sort en six mètres, Moro, excédé, enlève son maillot, appelle l’attaquant Alberto Galassi, lui prend son maillot floqué du n°9 et s’en va à toutes enjambées rejoindre le poste d’attaquant. Le ballon lui arrive dessus, sa conduite de balle n’est pas exceptionnelle mais au terme d’un une-deux avec Gei, le centre de ce dernier permet à Conti d’égaliser. Il aura fallu deux minutes à Moro pour provoquer l’action décisive des siens, il retourne alors prendre place dans ses buts non sans invectiver les siens.

Impensable, et pourtant, il ne s'agit pas d'une légende, les coupures de journaux de l'époque le prouve... :omg: 

avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 8 Aoû - 10:29

C'est vrai que ça fait très "Olive & Tom"! :tongue: 

(Oui, les bandes sont fausses, j'ai honte...des erreurs de jeunesse on dira :lacrime: 
J'ai rajouté ce lien complet dans l'article, si jamais ça intéresse: http://it.wikipedia.org/wiki/Utente:Cucuriello/Appunti/Giuseppe_Moro
Je me suis régalé avec ça hier. Pour chaque journée de championnat y'a un raccourci pour les journaux d'origine etc...après faut faire des recherches etc...mais hier, il pleuvait, ça m'a occupé. :tongue:

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 8 Aoû - 15:37


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 8 Aoû - 22:21


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par Oban... le Ven 9 Aoû - 9:02

:tongue: Je t'ai piqué ta bannière Olive & Tom.

Est-ce que tu connais le site http://www.carnetsport.com/ ?

Si ce n'est pas le cas, je t'explique rapidement le principe. C'est un site qui offre la possibilité à des anonymes de publier des articles.

Peut-être que tu t'en fiche, et que publier ici te suffit amplement, mais je m'étais dit que ça pourrait être sympa de faire publier certains "Il était une fois", comme celui sur Moro, étant donné que ça touche à plusieurs clubs et donc à l'histoire du calcio de façon globale. Généralement ce sont des articles qui plaisent bien (j'en ai déjà vu un sur Meroni), et qui sait, ça pourrait peut-être même faire de la pub pour le site.

Tu as deux moyens de proposer un article au comité de rédaction (qui publie généralement sous deux à trois jours selon l'actu', et en une du site s'il ton écrit leur a tapé dans l’œil). Le premier, faire un papier directement pour le site. Le second, publier un article déjà paru sur ton propre site avec possibilité de faire un lien vers celui-ci, d'une pour lui faire un peu d'éclairage, de deux si tu ne souhaites pas le mettre dans son intégralité par exemple.

Tu ne peux pas ajouter de photos ou de ressources vidéo sur Carnet Sport. Aussi, je trouve que mettre ton article en version texte, - renseigner le nom du site (il y a un onglet correspondant - et faire en fin d'article une phrase du type "Pour davantage de photos, vidéos ou coupures de presse de l'époque, visitez le site TifoSamp." ça serait chouette. Enfin voilà, ça de toute façon, c'est toi qui voit, tu peux décider de scinder ton article ou non, c'est à ta convenance.

Mais voilà, simple proposition c'est toi qui vois. Je trouve que ta rubrique le mérite.
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Ven 9 Aoû - 9:31

Je ne connaissais pas...merci de l'info!
Je vais abuser -peut-être un peu beaucoup- mais si toi t'as envie de t'en occuper, ça me va très bien (pour l'article sur Moro, attendre peut-être un peu car je vais faire un truc à ajouter dans la journée).

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par Oban... le Ven 9 Aoû - 10:55

D'accord. J’essaierai de le faire concernant l'article sur Moro par curiosité. Je te tiendrais au courant.
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Ven 9 Aoû - 12:28


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Ven 9 Aoû - 21:33


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par rafio le Sam 10 Aoû - 17:41

:clap: beau boulot ! bravo !
avatar
rafio

Nombre de messages : 898
Age : 44
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par rafio le Sam 10 Aoû - 17:44

On peut participer ? Aller je me lance !:fumi: :fumi: :fumi: 
avatar
rafio

Nombre de messages : 898
Age : 44
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ernesto Bernardo Cucchiaroni...

Message par rafio le Sam 10 Aoû - 17:53

" />

Nom: Ernesto Bernardo
Nom de Famille: Cucchiaroni
Appelé: Tito Cucchiaroni
Surnome: El Loco
Naissance: 16-11-1927
Nationalité: Argentin
Passeport: Argentina
Taille: 169 cm
Poids: 70 Kg
Pied Fort: Gauche
Décennie: 1950-1960

Poste: Attaquant
Numéro: 11
Poste Spécifique: Ailier gauche
Autres Postes: Avant-centre

Club and National Team

Club: Sampdoria
Durée de Carrière: 13 anni
Apogée: 1954-1961
Matchs (Club): 203
Buts (Club): 53
Ratio de buts (Club): 0.26
Matchs (équipe nat.): 11
Buts (équipe nat.): 0
Ratio de buts (équipe nat.): 0
Carriera: Mostra / Nascondi
Habiletés Spéciales:

Dribbling Mortifero

Ernesto Cucchiaroni
- See more at: http://www.enciclopedia-football.com/web/index.php?option=com_adsmanager&view=details&id=1602&catid=1&Itemid=18&lang=fr#sthash.GDQbxLby.dpuf
avatar
rafio

Nombre de messages : 898
Age : 44
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 15/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Sam 10 Aoû - 21:54

Ne t'inquiète pas, une fiche sur Ernesto est bien évidemment prévue. Elle arrivera quand j'en serai aux années le concernant, mais ça ne fait aucun doute qu'il y aura un jour un petit article sur lui...ne serait-ce que par "respect" envers son nom qui est associé encore aujourd'hui à celui des Ultras de la Samp.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 22 Aoû - 9:32


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 22 Aoû - 16:16

http://www.tifosamp.com/fr/component/content/article/59-il-etait-une-fois/747-il-etait-une-foismario-sabbatella
Une nouvelle fiche qui permet en plus de traiter le derby de Gênes retour de 1950/51.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Ven 23 Aoû - 11:23

http://www.tifosamp.com/fr/component/content/article/59-il-etait-une-fois/748-il-etait-une-foisalberto-ravano
En étant attentif sur le texte...vous pourrez avoir une idée des prochains personnages qui risquent d'être traité sur Tifosamp. Bon, après, je ne sais pas quand, les vacances prenant fin...mais bon...vous avez patienté huit mois pour retrouver la trace d'un "Il était une fois...", peut-être qu'il y aura moins à patienter.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Jeu 29 Aoû - 17:30

Ajout d'un paragraphe du la fiche de Sabbatella:
Pour certains, Sabbatella est un personnage à part dans l’univers de la Sampdoria et son but a une saveur particulière. Il est une sorte de mythe fondateur. Il appartient à une mythologie, celle de la Sampdoria des premières années d’existence, une Sampdoria qui entre en scène en renversant les hiérarchies existantes. Sabbatella a contribué à construire cette idée d’une Sampdoria contre-pouvoir de l’autorité rossoblù faisant alors la loi à Gênes. Désormais la Sampdoria a une histoire forte, bien à elle, mais à cette époque, elle était toute jeune, elle était le fruit de deux réalités plus modestes telles que l’Andrea Doria et la Sampierdarenese. Ce but de Sabbatella, avec le maillot blucerchiato sur le dos, qui envoie les rossoblù du Genoa en Serie B, c’est un évènement forcément symbolique dans l’histoire de la Sampdoria.

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Mar 22 Oct - 16:01


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Ven 1 Nov - 13:11


_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par schuminator le Sam 2 Nov - 21:27

Si jamais cela vous intéresse...les deux prochains joueurs traités seront Gaudenzio Bernasconi et Ernst Ocwirk. Les articles sont déjà dans le site mais il ne reste plus qu'à les publier et compléter celui d'Ocwirk de photos sous le maillot blucerchiato.
J'espère que tout cela vous plaira...même si parfois je me pose la question. :lool: 

_________________


avatar
schuminator
Ben Becker
Ben Becker

Nombre de messages : 2732
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://tifosamp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par Oban... le Sam 9 Nov - 13:32

Au moins deux personnes !

:samp: 
avatar
Oban...

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum